Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche

Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche
Accueil
 

Section des Bauges

Qui : Secrétaire de section, Evelyne Niveaux
Contact : E-mail

 

TWITTERSuivez nous sur Twitter

@73PCF

 

Rejoignez nous sur Facebook

 
 
 
 

Compte rendu de l'Assemblée générale du grand Chambéry [02/10/18]

ASSEMBLEE DU GRAND CHAMBERY DU 2 OCTOBRE 2018

DEBATS SUR LES DOCUMENTS DU CONGRES NATIONAL

 

14 camarades des sections chambériennes étaient présents. L’absence de représentants de la section des Bauges confirme combien la fusion de ce secteur avec Le bassin chambérien est inadapté à tout point de vue.

 

Rapport d’A. BUET sur les questions d’actualité :

Celui-ci évoque le succès de la fête de l’humanité avec un renforcement de 4 adhésions pour la Savoie et 1200 Nationalement.

Action Intersyndicale et interprofessionnelle du 9 octobre contre les mesures gouvernementales pour le progrès social à laquelle nous appelons à participer.

La situation politique est très contestée et le Parti Communiste a développé plusieurs initiatives : tour de France des hôpitaux, défense des lignes SNCF et pour le maintien d’une société nationale, défense des barrages, des budgets communaux, de la retraite par répartition… mais paradoxalement on peine à entrainer les masses.

 

INTERVENTIONS /

 

« Les gens découvrent qui est MACRON mais il n’y a pas de réaction massive.

Comment le parti peut aider à développer la prise de conscience. ? »

 

« Devant le libéralisme à tout crin, on a un recul idéologique. Les gens pensent qu’il n’y a pas d’alternative. L’échec des pays passés à gauche pèse dans les consciences.

Il faut mener des batailles idéologiques pour relever le niveau des consciences et se rassembler ».

DES VIGNETTES DE LA FETE DES ALLOS ETUN TRACT DU PARTI SERA DIFFUSE LORS DE LA MANIFESTATION du 9/10/18.

 

« Faire mieux connaître nos idées. L’absence de candidat pour la présidentielle de notre parti a empêché notre expression ». 

« Il y a un malaise sociétal. Le racisme prend de l’ampleur ».

« Les attaques sociales sont liées à l’EUROPE. Les transnationales prennent le pouvoir sur les états. Il faudra peser sur les prochaines élections européennes pour aller dans la bonne direction. »

 

APRES UNE PRESENTATION DES TEXTES ET DU DEROULE TANT DE LA REUNION QUE DU CONGRES S’ENGAGE UNE DISCUSSION SUR LES TEXTES DU CONGRES :

 

Les plus gros points à débattre : bilan et effacement du parti, stratégie et directions :

« La base commune est la seule qui fait référence à l’abolition des armes nucléaires et qui consacre un bon texte sur ce sujet et la paix.

Les 5 transformations révolutionnaires de la base commune sont appréciées et sur l’écologie notamment on peut rassembler large pour ne pas laisser le capitalisme vert prendre le dessus. Pour cela les militants doivent s’approprier nos propositions au travers de l’écommunisme.

La formation des adhérents et militants est très importante et doit être une priorité. Il faut mettre en place des stages, journées formation, conférences avec intervenant sur des sujets de société comme par exemple : l’écologie, la pollution, les transports, l’énergie, l’eau, le salaire à vie, la mal bouffe… »

Il y a un grand décalage entre la population et la politique et plus rien ne fonctionne correctement.

« Il faut ne pas oublier les handicapés. »

« Suite à l’échec du front de gauche le parti propose un forum national permanent qui ne devrait pas traiter que des questions électorales »

« Il faut se bagarrer pour la paix, et faire prendre conscience de la lutte des classes. »

Plusieurs intervenants trouvent le document trop lourd et pas facilement exploitable par l’ensemble des adhérents. Les textes alternatifs entraînent des clivages. Pour certains ils ne sont pas synonymes de démocratie, ils sont signés presque toujours par les mêmes signataires et représentes des tendances. D’ailleurs il est proposé de revoir les statuts pour y compris supprimer cette manière de procéder loin des adhérents.
Les textes alternatifs sont très négatifs sur notre parti et aucun n’a de solution miracle concrète ! Certains relèvent toutefois qu’il y a du bon et du moins bon dans tous les textes mais surtout il faut s’écouter et décider démocratiquement pour après tous se mettre au travail pour appliquer les décisions.

Il est évoqué l’inutilité de retirer le texte qui sera adopté puisque nous les avons déjà tous cela ferait aussi des économies.

« Sur les 25 dernières années par la multiplication des attaques on a mis trop de côté ce que l’on faisait de bien avec notamment une baisse de la formation d’où une baisse du niveau de conscience.                                                      

Suite aux départs d’anciens militants dans l’activité du parti, l’appréciation politique est faible cela se ressent y compris dans les militants syndicaux. 

La question à se poser : Faut-il supprimer les partis ou se réinventer ? On n’est pas là pour les faire exploser. Il faut un nouveau front pour se réinventer et l’améliorer.

Le PS et France INSOUMISE ont dynamité les élections.

L’analyse P. LAURENT était exacte. Le rassemblement est la seule manière de prendre le pouvoir ce qui veut dire de se rassembler sur des orientations politiques avec d’autres forces de Gauche mais il faut mieux dire les divergences.

Il faut lancer des offensives pour la défense des services publics or par exemple les conseils municipaux n’expriment que rarement par des vœux ou motions leur rejet de ces décisions libérales. »

Un camarade regrette le peu de participation et le problème posé en termes de démocratie ainsi que le manque de force pour créer le rassemblement.

Il est très important de regarder comment le conseil national doit fonctionner. Il semble que le nombre de participants est trop important et ne permet pas à tous de s’exprimer ; les échanges devenant trop compliqués et les décisions difficiles à prendre.

 

Le congrès départemental qui se réunira les 9 et 10 novembre 2018 devrait faire des propositions en ce sens. Il aura à renouveler la direction fédérale, le conseil départemental dont le fonctionnement actuel ne donne pas satisfaction.

Revoir le rôle d’une direction, le fonctionnement en innovant (conférences téléphonées par exemple sur un sujet précis) etc…. Sur le fonctionnement du Parti il n’y a aucune proposition concrète il nous faut travailler ce point à tous les niveaux pour en faire.

Toutes les sections devront faire remonter des propositions tant au niveau départemental que national. D’ailleurs il est évoqué la nécessité de tenir avant le congrès départemental une Conférence des Sections et celle-ci pourrait se tenir le 03/11/18.

Bien que nous sommes loin d’avoir épuisé tous les sujets, les participants se sont tous exprimés et la réunion se termine par le vote des adhérents présents qui le souhaitent à jour de leurs cotisations avec liste d’émargements. Les permanences pour le vote se tiendront les 4/5/6 OCTOBRE jusqu’à 14h00.

Compte rendu de l'Assemblée générale du grand Chambéry [02/10/18]
 

le 06 October 2018

    Il y a actuellement 0 réactions

    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.