Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche

Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche
Accueil
 

Agenda des sections

Agenda des réseaux

TWITTERSuivez nous sur Twitter

@73PCF

 

Rejoignez nous sur Facebook

 
 
 
 

Voeux du Secrétaire Fédéral 2020

Mes camarades,

Je voulais avant tout vous souhaiter mes meilleurs vœux (révolutionnaires) pour l’année qui arrive.

Cette année commencera fort. La grève est toujours là et le gouvernement tente de faire ce que Juppé n’a pas réussi à faire en 95. La grève est donc partie pour durer. Et pour durer, il faut deux choses :

Que la majorité de nos concitoyen.ne.s soient au courant que la réforme les concerne toutes et tous et que les cheminots (notamment), ne font pas grève pour leurs propres bénéfices, mais pour l’ensemble des salarié.e.s du pays qui risquent de voir disparaitre dans un monde de la finance, ce petit îlot de communisme qu’est la sécurité sociale (auquel ils tiennent tant d’ailleurs).

Pour ce faire, la fédération ouvre une « souscription de grève » pour permettre aux grévistes militant.e.s de pouvoir être légèrement indemnisé.e.s quand ils et elles participent à des actions (tractages, collages, mobilisations…) en lien avec cette lutte.

La procédure est simple, vous la trouverez sur la dernière page.

Ceci ne nous exonère évidemment pas de donner aux différentes caisses de grève pour permettre au combat contre le gouvernement de perdurer.

A la CGT (notamment les cheminots, EDF), à la FSU (enseignants et AVS) dont certain.e.s sont en grève depuis plus d’un mois et ont donc besoin de soutien pour tenir le coup !

Cette pression syndicale, cette pression de la rue, le blocage de l’économie, c’est la seconde chose nécessaire pour faire plier ce gouvernement.

 

L’année dernière, malgré une forte mobilisation, nous avions la possibilité de mettre un bon coup d’arrêt aux libéralisations avec la demande de référendum sur ADP. Le million a été atteint, mais ce n’est pas suffisant. Les 4.7 millions de signatures sont encore bien loin et il sera difficile de les atteindre sur les 70 jours qu’il nous reste. Toutefois, il faut continuer à faire signer. Cela nous permet d’être en contact avec la population (vous trouverez joint à cette lettre un formulaire à renvoyer à la fédération si vous faites signer vous proches ou si vous ne l’avez pas encore fait vous-même). A échéance, plus le nombre sera haut, mieux ce sera.

Après ce manque de succès, il ne faut absolument pas faiblir sur la réforme des retraites qui verra les pensions irrémédiablement baisser et obligera les salarié.e.s qui auront la possibilité de le faire,  la compléter avec une retraite par capitalisation.

Ne pas faiblir montrera que oui, les françaises et le français sont attachés à ce système de répartition qui devrait être renforcé alors qu’il a été grignoté ces 30 dernières années par les gouvernements successifs de Chirac, de Sarkozy et de François Hollande.

 

Partout, la colère est là.

 

 

 

L’hôpital est en grève depuis des mois, demandant l’arrêt des politiques de restriction budgétaire. (Par exemple, plus d’une maternité sur 2 a fermé en 20 ans !)

Les gilets jaunes sont sortis toute l’année pour demander une justice fiscale et une démocratie vivante.

Les femmes ont battu le pavé pour demander l’égalité, la vraie. Celle qui nous ferait vivre dans une démocratie où la rue est à elles aussi. Un pays où les hommes ne gagneraient pas 452€ de plus qu’elles par mois !

Les jeunes se sont soulevés (par les manifestations et dans le mouvement Extinction Rébellion) contre cette course aveugle à la productivité que nous oblige à faire le capitalisme et qui a des conséquences bientôt irréversibles sur notre planète.

 

Quel est le dénominateur commun de toutes ces luttes ?

Le libéralisme ! Le libéralisme qui comprime les dépenses publiques, le libéralisme qui se fout de l’égalité, le libéralisme qui fait un lobbying incessant auprès de nos gouvernant.e.s, le libéralisme qui permet aux riches d’aller planquer leurs magots ailleurs, qui exploite les pays en voie de développement et qui laisse mourir celles et ceux qui fuient la misère.

 

Alors oui, il faut mettre un coup d’arrêt à cette marche infernale. Montrer aux libéraux qu’ensemble nous sommes plus fort qu’eux. Montrer aux autres qu’une alternative est possible. Car oui, le monde regarde les grèves des irréductibles gaulois.

Enfin, une victoire nous permettra d’engager les élections municipales dans une bien meilleure configuration.

 

Un dernier mot rapide sur l’état de la fédération. Nous sommes en manque de forces militantes et nous avons beaucoup de mal a entrer en contact avec beaucoup ‘entre vous, aussi, vous trouverez ci-joint un formulaire à remplir pour permettre à la fédération de mettre à jour ses fichiers et gagner en efficacité. Nous manquons notamment d’adhérent.e.s impliqué dans les différents collectifs/commissions/réseaux.

Je me tiens à votre disposition pour toutes les idées que vous auriez, vos envies… n’importe qui peut m’envoyer un mail (margueron.billy@wanadoo.fr), me téléphoner (07.68.91.75.23) ou venir échanger à la fédération où je suis généralement le lundi soir ou en manifestation.

 

Je vous dis à demain dans la rue.

Cher.e.s camarades, on ne lâche rien !!!

Fraternellement,

Billy Margueron – secrétaire fédéral du PCF Savoie

Billy Margueron Par Billy Margueron

 

Par Billy Margueron, le 08 January 2020

    Il y a actuellement 0 réactions

    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.