PCF Savoie

PCF Savoie
Accueil > Publications > Allobroges
 

 

Les allobroges numériques N°1032 [Spécial confinement]

 
 

 EDITORIAL 

Nous avons continué notre travail d’information avec Les Allos numériques, mais la version papier va bientôt reprendre.
L’idée de numéros numériques des Allobroges est venue de la volonté communiste de continuer à s’exprimermalgré le confinement dû à la pandémie. Et ce n’était pasdu luxe : la presse départementale n’a pas passé une lignedu communiqué de la fédération de Savoie du PCFpourtant consacré au coronavirus, et, à ce jour, n’a paspublié un mot du communiqué de la section de Moûtiers.Faut-il que la mise en cause des politiques de privatisation,de délocalisation et d’austérité dérange ! Elle déranged’autant plus qu’elle rencontre l’expérience actuelle de lapopulation, de nombreux citoyens ne faisant plusconfiance au gouvernement et prenant conscience de lanocivité de ses choix.On a fermé très récemment des entreprises dont lesproductions auraient été utiles dans la lutte contrel’épidémie. Le gouvernement a changé plusieurs fois deversion sur l’utilité (ou non) du masque. Jean-MichelBlanquer n’a absolument pas répondu aux inquiétudesdes personnels de l’enseignement. Emmanuel Macronaffirme que le jour d’après ne sera pas celui d’avant, maisne change pas de politique. La prolongation de l’étatd’urgence renforce l’autoritarisme du pouvoir et autorisele contrôle massif de la population. Alors oui, les citoyensont besoin de la presse communiste pour dénoncer cetteréalité et formuler d’autres propositions, L’Humanité auniveau national, Les Allobroges au niveau départemental.Les communistes savoyards vont donc tout faire pourque le journal Les Allobroges reprenne sa parution le plusvite possible. Mais il est évident qu’il n’y aura plus,simultanément, sa reproduction numérique (autre choseétant la possibilité de retrouver ultérieurement des articlessur internet).C’est pourquoi, la publication numérique ayant touchédes non abonnés aux Allobroges, nous les invitons, s’ilssouhaitent continuer à recevoir nos informations, às’abonner au journal bimensuel Les Allobroges savoyards(25 euros l’abonnement à l’année. Envoyer un chèque àl’ordre des Allobroges à : Les Allobroges savoyards, 326,avenue Alsace Lorraine – 73 000 Chambéry).Les évènements ont prouvé la nécessité d’une presse indépendante et communiste.
S’informer et la soutenir vont ensemble.
 
Alain Dupenloup
 

le 17 mai 2020