PCF Savoie

PCF Savoie
Accueil
 

TWITTER

 

 
 

A plus de 67%, les communistes ont voté nombreux pour exprimer leur choix stratégique pour les élections régionales des 13 et 20 juin prochain.

Ils ont accordé leur confiance comme chef de file a 84% à Cécile Cukierman, l’actuelle présidente du groupe Communiste-GRS au Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes.

Les communistes ont majoritairement (à 67%) fait le choix de l’option de construire une liste commune avec la France Insoumise ouverte au mouvement social, et aux autres forces politiques de transformation sociale. Cécile Cukierman conduira cette liste et en appelle d’ores et déjà à toutes et tous pour construire avec nous le rassemblement de gauche dont notre région a besoin.
Au delà des résultats, les communistes sont maintenant rassemblés pour porter ensemble leurs idées, leurs propositions et leurs valeurs.

Ce soir Cécile Cukierman tient à rappeler qu’ «En pleine pandémie sanitaire le défi est immense.»
Après l’annonce des résultats, elle s’exprime en ces mots :

«Notre région est grande, riche et diverse.
Notre région est riche de son histoire, une histoire façonnée par des femmes et des hommes qui font vivre au quotidien les valeurs de solidarité, d’égalité et de justice. Ils sont les défenseurs des services publics dans nos villages comme dans nos quartiers populaires.
Notre région est riche de son passé, un passé de tolérance, de résistance et d’accueil d’une histoire qui, siècle après siècle, nous donne cette liberté qui nous est si chère.
A plus de 67%, les communistes ont voté nombreux pour exprimer leur choix stratégique pour les élections régionales des 13 et 20 juin prochain.

Je suis convaincue que nous avons toutes et tous ces valeurs chevillées au corps, ce commun qui, par delà nos réalités territoriales si différentes,
nous pousse à nous mobiliser au quotidien, dans nos communes, nos associations si nombreuses.
Parce que je ne crois pas à la fatalité, je veux répondre à trois urgences :
- L’urgence sociale,
pour permettre à chacun de bien vivre grâce à une économie qui déploie toute son énergie au service de l’emploi et du développement de tous nos territoires.
- L’urgence climatique,
Sachons relever ce défi et imposer la bifurcation écologique, indispensable pour sortir d’une logique mortifère qui oppose climat et progrès. Nous avons tous un rôle à jouer. Jouons le collectivement pour y arriver et pour répondre aux besoins immédiats
- L’urgence humaine et démocratique, enfin,
celle du débat, de la confrontation, du respect des uns et des autres. Notre région doit être au service de tous pour sécuriser chacune et chacun, pour rassembler au lieu de diviser.

Oui, le rassemblement politique doit maintenant se poursuivre.
Celui d’une gauche sincère, ancrée dans les valeurs de la République.
Celui d’une gauche qui n’a pas peur et qui ne renonce jamais, pour toujours, répondre aux besoins de celles et ceux qui sont les plus fragiles.
Alors, dès lundi, retrouvons, nous, échangeons, produisons du commun, pour construire une liste qui réponde à ces urgences, pour nous, les Auvergnats et les Rhônalpins, pour notre Région.»