Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche

Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche
Accueil
 

TWITTERSuivez nous sur Twitter

@73PCF

 

Rejoignez nous sur Facebook

 
 
 
 

Le monde du travail et l'handicap : Compte-rendu de l'association A. M I

 

Fête des Allobroges 6 juillet 2013

 

Le stand AMI 73 est accueillant avec Patrice BERCEAU FALANCOURT (Président du comité AMI 73 Alain Gilles Yvette Mohammed Patrick Ginette  et la Présence de François  COUTURIER (Président du comité AMI 69) avec Gisèle.

 

François est venu pour le débat « TRAVAIL et HANDICAP » : il ouvre le débat en parlant de AMI puis de la Loi de 2005 pas encore appliquée, de certains problèmes qu’ont les personnes handicapées surtout dans le travail : savez-vous que le droit du travail ne s’applique pas dans les ESAT ou autres établissements adaptés ? Donc, pas de syndicat, pas de délégués du personnel, pas de recours à l’inspection du travail !!! Est-ce normal ?? Ils travaillent, donc ils devraient être à l’égal de tout salarié quel qu’il soit ! D’ailleurs les personnes handicapées qui travaillent en ESAT ne sont pas appelées « salariées » mais « aides au travail » ou parfois « usagers »… Quant aux salaires, rien de comparable avec les revenus d’un salarié valide de n’importe quelle entreprise ! Un comble !!

 

Le débat est lancé et les questions fusent de toute part…

Finalement les personnes en situation de handicap présentes vont chacune faire un témoignage de ce qu’est leur vie :

 

Problème de harcèlement (par un moniteur) qui mène à la dépression

Manque de respect et de considération d’où un sentiment de rabaissement et donc de perte de confiance en soi…

Difficultés à vivre avec de si faibles revenus alors que tout augmente ! On peut dire que c’est une « survie » tellement les problèmes d’impayés s’accumulent… et aucun espoir d’amélioration si chacun garde en lui 

Impossibilité de se confier à quelqu’un car il faut que le travail se fasse à une certaine cadence : même dans ces structures soi-disant « adaptées » il faut de la productivité !!!

 

Après ces témoignages nous ne pouvons qu’être confortés dans notre but qui est la défense des personnes malades, invalides et handicapées, pour faire évoluer, non seulement les mentalités, mais surtout les lois… car les personnes en situation de handicap sont « hors la loi » !!!

 

Nous allons nous battre, valides malades, handicapés, infirmes, pour que tous aient droit au respect humain inscrit ans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme !