Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche

Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche
Accueil
 

TWITTERSuivez nous sur Twitter

@73PCF

 

Rejoignez nous sur Facebook

 
 
 
 

Albertville - Une interview exclusive de Stéphane Jay

Présenté en tête de la liste municipale construite à Albertville autour du Front de gauche, Stéphane Jay a bien voulu répondre à nos questions, se pliant volontiers à la règle d’une interview menée par Lucien Carrel. En s’engageant dans la bataille municipale d’une manière déterminée, ce jeune et sympathique inspecteur des impôts de 35 ans ouvre visiblement de nouvelles perspectives politiques pour les citoyens de progrès de la ville en redonnant tout son sens au mot «gauche».

La droite ne cache pas son ambition de reconquérir Albertville.
Comment votre liste se détermine-t-elle par rapport à cette prétention ?

«Notre ambition première est de porter notre projet, nos propositions pour les Albertvillois, afin de changer les choses. Ce qui importe le plus, c’est de faire avancer nos idées !
Concernant la droite, nous l’avons subie pendant trop longtemps sur Albertville, et je ne voudrais pas que ces six dernières années n’aient été qu’une éclaircie (mandat de Philippe Masure - ndlr).
Nous avons la volonté de faire le meilleur score possible et d’avoir le maximum d’élus Front de gauche pour la prochaine mandature.
Mais nous ne laisserons pas passer la droite, je m’y engage !».

Avec cette affirmation, «Choisir L’Humain d’abord», votre liste s’inspire clairement du programme national du Front de gauche.
Comment ce choix va-t-il se traduire localement ?

«Notre projet vise à mettre les Albertvillois au coeur des préoccupations. C’est le sens du projet «Choisir L’Humain d’abord».
Nous voulons porter des mesures qui, concrètement, changeront le quotidien de nos concitoyens. Il en est ainsi de notre volonté de baisser de 25 % le prix de la cantine pour tous ou de notre proposition de créer un pass-sport de 30 euros (offerts par la mairie - ndlr) pour chaque jeune qui prendra une licence dans un club de sport. Ces deux exemples illustrent bien la philosophie de notre projet municipal».

Un point fort de votre programme porte sur la défense et l’extension des services publics. Pouvez-vous nous en donner quelques exemples ?

«Nous souhaitons vivement une gestion publique de l’eau car nous considérons que l’eau est «un bien commun de l’humanité ».Cela permettrait, à terme, d’instaurer la gratuité des premiers m3 par foyer. Nous proposons également la mise en place d’un service municipal de pompes funèbres. Il permettrait d’assurer aux familles un meilleur accompagnement dans les démarches, mais également de leur assurer le coût le plus juste».

Quels sont, à vos yeux, les atouts de votre liste ?

«Nous avons une liste représentative d’Albertville et de sa diversité, tant sur le plan générationnel que professionnel ou culturel.
Ce n’est pas le cas de toutes les listes… Certains nous donnent perdants, d’autres ont une attitude arrogante envers nous. Mais la position d’outsider me convient tout-à-fait et il y aura des surprises ».

Pour conclure, quel message souhaiteriez-vous faire passer aux lecteurs des Allobroges savoyards ?

«Ce sera simple : l’austérité n’est pas une fatalité. Pour la faire reculer, pour peser et faire changer les choses, amenons le maximum d’élus Front de gauche dans les instances de décisions.
Comme nous, choisissez L’Humain d’abord !».

Merci, Stéphane Jay, d’avoir bien voulu répondre à nos questions.
Nous souhaitons plein succès à votre liste.