Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche

Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche
Accueil > Publications > Allobroges
 
 
 
 

Municipales en Basse Maurienne - Bons résultats d’élus et de maires sortants du Front de gauche, nouveaux élus progressistes

Dans plusieurs « petites » communes de Maurienne, les sortants du Front de gauche font la preuve de leur capacité à rassembler et recueillent les fruits de leur travail, tandis que de nouveaux élus consolident l’ancrage à gauche de la porte de la Maurienne.
Certes, les listes sont souvent diverses, leur caractère local est affirmé, mais le fait est là.

A La Chapelle, le maire sortant Jean-Louis Portaz est aussi le conseiller général Front de gauche du canton de La Chambre.
Bien qu’il n’y ait eu que sa liste «dans la course», l’abstention est seulement de 21,35%, et toute la liste est élue avec des scores plus qu’appréciables, Jean-Louis Portaz lui-même recueillant 182 voix, soit 85,45% des exprimés. L’influence de Jean-Louis Portaz dans sa commune n’est plus à démontrer.

A St Georges d’Hurtières, le maire sortant, notre camarade Alain Bouvier, est réélu avec toute sa liste, dont la conseillère générale communiste du canton, Christiane Lehmann. Là encore, les scores sont importants, significatifs. Alain Bouvier recueille 136 voix, soit 86,08% des exprimés, Christiane Lehmann 132 voix (83,54%). Le score est sans appel.

A Montsapey, c’est Bernard Fargeas et sa liste qui sont élus avec moins de 20% d’abstention. Militant apprécié, attaché à sa commune, Bernard Fargeas recueille 88 voix, 63,77%, un score témoignant d’une réelle implantation locale.

A St Alban des Villards (7 sièges), il y avait deux listes, celle du maire sortant ayant remporté l’élection précédente avec un peu plus de 53% des suffrages pour chacun de ses 4 candidats élus. Cette fois, c’est la liste conduite par Jacqueline Dupenloup (suppléante de Jean-Louis Portaz aux cantonales) qui l’emporte avec 6 élus sur 7. Les scores sont plus serrés que dans les 3 communes citées précédemment (avec 79 voix, Jacqueline Dupenloup recueille 52,32% des exprimés), mais la situation y était plus compliquée, plus difficile.

Jacqueline a été élue maire de St Alban par le conseil. A cette occasion, elle a déclaré : «Notre commune, une fois encore, a massivement participé au scrutin, puisque nous avons un taux de participation au vote de 93,21% et zéro bulletin nul. Au passage, un petit clin d’oeil au Dauphiné-Libéré qui nous a bien cités comme faisant partie des 3 communes de Savoie ayant 100% d’exprimés, mais a commis une erreur quant au palmarès du taux de participation : nous sommes devant la commune de Champlaurent qui a voté à 92,86%, et nous devons être la commune de Savoie où les électeurs ont le plus participé au scrutin.

C’est une preuve de civisme, et une preuve de l’attachement des électeurs à leur commune. Dans une période où l’existence même des petites communes est parfois discutée, les électeurs prouvent qu’ils y attachent de l’importance et qu’ils tiennent à choisir démocratiquement leurs élus de proximité, ceux qu’ils peuvent saisir de leurs problèmes au plus près d’eux. C’est une preuve de confiance en la démocratie républicaine, et il reste maintenant aux 7 élus à s’en montrer dignes en étant les élus de tous les électeurs quel qu’ait été leur bulletin de vote.

Il faut saluer l’ensemble des candidats qui se sont présentés aux suffrages des électeurs de St Alban, qui ont tous obtenu des scores honorables. Il faut saluer aussi la bonne tenue de la campagne en regrettant qu’un dernier tract anonyme ait terni l’excellente image qu’elle donnait, mais c’est du passé. Maintenant, au travail ».