Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche

Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche
Accueil > Publications > Allobroges
 
 
 
 

A propos du tourisme social

«Le tourisme social en difficulté» cite le Dauphiné Libéré du 5 mai en évoquant la station des Karellis, «le tourisme social des sports d’hiver ne sait pas comment se moderniser face aux poids lourds du ski» enchaîne le quotidien.
A quoi répond le créateur de la station, Pierre Lainé : le concept a été dévoyé, on a voulu copier le fonctionnement du secteur commercial au lieu de mettre en avant le caractère très particulier d’un développement économique local.
En un mot et sans aller plus loin dans l’analyse du modèle des Karellis, cet exemple illustre la dérive croissante dans l’utilisation du terme social, assimilé à une charité envers des assistés considérés parfois comme des tricheurs ou des profiteurs, et opposé au terme rentable, credo du profit pour quelques uns dans le système de la concurrence libre et non faussée.
Il en va ainsi de la Sécurité sociale, des prestations sociales, de la Culture pour tous, des services publics à vocation évidemment sociale, dont l’école obligatoire qui devient de plus en plus onéreuse. A tel point qu’il n’est plus séant de parler ouvertement des valeurs de la République, dont nous défendons le principe de solidarité de plus en plus mis à mal par les marchands du temple qui en font un contre argument électoral bien gobé par les naïfs, comme le montrent les résultats des dernières élections.

La polémique sur une plus ou moins bonne gestion des Karellis évoquée dans un article de circonstance déjà oublié fait émerger au-delà de ce cas particulier l’absence de volonté politique en la matière depuis de nombreuses années (parce que ça coûte !), mais surtout l’absence totale de réflexion globale sur le sujet, sur ce que ça coûte, sur ce que ça rapporte en termes d’activité économique et en termes de mieux-vivre pour le plus grand nombre. A quand un débat dans les médias sur cette question ?

René Palanque