Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche

Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche
Accueil > PCF 73 > Nos Elu-e-s
 

TWITTERSuivez nous sur Twitter

@73PCF

 

Rejoignez nous sur Facebook

 
 
 
 

[Aiguebelle] Compte-rendu de mandat de Christiane Lehmann

Le 6 février, la salle des fêtes d’Aiguebelle était comble pour écouter le compte-rendu de mandat de la conseillère générale sortante, Christiane Lehmann. Il a fallu rajouter des chaises ! Le journal La Maurienne a comptabilisé «plus de 200 participants».

Regrettant que le canton d’Aiguebelle vive ses derniers instants du fait de la réforme territoriale, Christiane Lehmann expliqua combien elle s’était attachée à ce canton «à taille humaine», forgé par une histoire industrielle.

Dans une présentation claire et prenante, notre camarade (soutenue par l’amicale présence de Jean-Louis Portaz) expliqua le véritable rôle du conseiller général, «équivalent départemental d’un député». Elle précisa : «ceux qui veulent se faire élire en prétendant vouloir seulement défendre les intérêts du canton mentent», le rôle des élus départementaux étant au-trement plus large. De ce point de vue, les deux élus du Front de gauche, Christiane Lehmann et Jean-Louis Portaz, ont combattu la politique d’austérité que l’UMP et le PS ont imposée à la Savoie. Au cours de son exposé, l’élue d’Aiguebelle s’est d’ailleurs insurgée contre les restrictions touchant les per-sonnes âgées, et contre les lourdes augmentations des tarifs des transports et des restaurants scolaires. «C’est d’autant plus révoltant qu’il était possible de faire autrement, de ne pas ponctionner les familles, moyennant une augmentation très modique de la taxe foncière».

Engagés auprès des salariés, les deux élus du Front de gauche sont intervenus en faveur des employés de Thermphos, de Selem, d’Arcelor, de Gate, de Spirel.

Avec les associations locales, aux côtés d’autres élus, Christiane Lehmann s’est investie dans l’aide aux sans-papiers. Impliquée «dans la promotion des initiatives culturelles et patrimoniales», elle a soutenu tous les projets porteurs du canton. Avec Jean-Louis Portaz, elle a dénoncé une politique départementale entraînant la baisse des moyens octroyés aux communes, la baisse du budget des routes, de l’aide au logement social, des subventions pour les constructions scolaires.

Ainsi, avec environ 350 questions traitées lors de ses permanences, 20 réunions publiques, 2 consultations écrites des gens et la parution de 15 bulletins «Transparence», Christiane Lehmann a bien continué le travail qu’avaient fait ses prédécesseurs, dont en particulier les communistes Auguste Mudry, René Vair et Alain Bouvier.

Article des Allobroges Savoyards n°915

 

[Aiguebelle]  Compte-rendu de mandat de Christiane Lehmann

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.