Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche

Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche
Accueil
 

Section de Cognin-La Motte

Secrétaire de section
Marie Del Rosario

Contact : E-mail

Marie Del Rosario

Agenda de la section



TWITTERSuivez nous sur Twitter

@73PCF

 

Rejoignez nous sur Facebook

 
 
 
 

Vos candidat-e-s pour le canton de la Motte Servolex

Canton de La Motte Servolex

Bourdeau – Le Bourget du Lac – La Chapelle du Mont du Chat – Drumettaz Clarafond – Méry – La Motte Servolex – Viviers du Lac - Voglans

 

Vos Candidat-e-s

Michel HAUDRY
Patricia MOUTARD

et leurs suppléant-e-s

Aurélien POTOCNJAK-VAILLANT

Marie-Christine SUDUL

 

 

 

 

 

ROMPRE avec les politiques libérales qui détruisent les emplois et générent des profits pour les seuls actionnaires !

 

Les 22 et 29 mars, vous désignerez les élus de votre canton qui participeront à la gestion du département.
Ces élections sont pour le Front de Gauche l'occasion de redonner du sens à l'engagement citoyen afin d'inverser les politiques menées en France et en Europe. Les imposants rassemblements que nous avons connus récemment pour réaffirmer les valeurs républicaines ont démontré que les capacités de mobilisation populaire sont intactes. La victoire de Syrisa en Grèce ouvre également des perspectives nouvelles contre les politiques d’austérité injustes et inefficaces.
Parce que nous croyons que les êtres humains ne sont pas tous cupides, assoiffés de haine et de richesse, il est temps d’agir pour que le monde qui vient donne à chaque personne le droit de vivre par son travail, qu’il réponde aux besoins de justice, de solidarité, de fraternité, qu’il garantisse aux générations futures la promesse d’un réel avenir. C’est pour cela que nous voulons rassembler toutes celles et tous ceux qui pensent qu'une autre politique est nécessaire.
Les baisses des dotations budgétaires imposées aux départements, comme aux autres collectivités territoriales, obligent à des choix que les élus du Front de Gauche sont trop souvent les seuls à combattre. Car il faut bien l’avouer, certains de ceux qui déplorent avec véhémence les conséquences de la politique d'austérité sont ceux-là mêmes qui, au niveau national, soutiennent cette politique avec ardeur.
Les élections départementales doivent être l'occasion d’engager une politique de gauche démocratique, écologique et sociale.
Nous voulons que notre département continue à vivre, à se développer, à garder ses emplois et ses services publics au plus près des habitants. Et ce n’est certainement pas la politique ultralibérale et de repli sur soi du Front National qui peut être une alternative de progrès.

 

• Parce que la diversité d’idées, d’opinions ne doit pas exister seulement dans la rue, dans les journaux
mais aussi dans les instances dirigeantes, que le mode de scrutin actuel ne permet pas.
• Parce que nous pensons que les richesses doivent être mieux partagées.
• Parce que nous n'acceptons pas que la santé, l'éducation, l'eau… deviennent des biens marchands.
• Parce que nous pensons qu’il est indispensable de travailler en concertation avec les élus locaux et
les associations pour être porteurs de leurs attentes…

… Nous serons vos candidats le 22 mars

 

"Que ce soit en matière de transport, de culture, de santé, d'éducation, de logement, d'emploi, d'activités industrielles ou de transition écologique, il faut rompre avec le dogme de la réduction de la dépense publique : d’immenses richesses existent et doivent être réorientées en direction des besoins des populations."

Michel HAUDRY

 

HALTE À L’AUSTÉRITÉ !

 

"Nous n'acceptons pas les inégalités et l'aggravation de la pauvreté : 1 % des habitants de la planète détiennent autant de richesses que les 99 % restants !
En Savoie, la droite, qui gère le Conseil Général avec la complicité de certains élus dits de gauche, pratique une politique d'austérité, en bloquant les salaires des personnels, en réduisant les services publics, en augmentant les tarifs des transports scolaires, en diminuant les investissements sociaux, les subventions et les aides aux communes.
"

Patricia MOUTARD

 

NON À LA DISPARITION DES SERVICES PUBLICS

 

"Nous pensons qu’une société plus juste peut naître si chacun s’efforce d’accorder de l’attention aux autres, de participer à la vie publique, de défendre les intérêts collectifs.
Nous voulons réinstaurer la gratuité des transports scolaires qui pénalisent lourdement les familles.
Il devient urgent d’organiser sur tout le département une véritable politique de santé accessible à tous et d'égale qualité pour tous."

Aurélien POTOCNJAK

 

DES INSTITUTIONS PLUS DÉMOCRATIQUES

 

"Nous voulons que cessent les ponctions faites sur les budgets locaux (28 milliards d’ici 2017) plutôt que de faire des cadeaux au MEDEF et aux banques. L’indispensable et urgente protection de l'environnement commence au niveau des communes et du département.
Nous voulons que le Conseil Départemental ait la capacité d’intervenir dans ce domaine qui concerne la vie quotidienne des habitants : aider, par exemple, au développement d’une  agriculture locale respectueuse de l’environnement et pratiquant les circuits courts.
Nous refusons toute fusion de territoire sans concertation avec les citoyens."

Marie-Christine SUDUL

 

VOUS ÊTES DÉÇUS PAR LES POLITIQUES MENÉES : L’ABSTENTION N’EST PAS LA SOLUTION !
NOUS VOUS PROPOSONS UNE AUTRE VOIE… À VOUS D’EN DÉCIDER