Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche

Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche
Accueil
 

Agenda des sections

Agenda des réseaux

TWITTERSuivez nous sur Twitter

@73PCF

 

Rejoignez nous sur Facebook

 
 

Discours introductif de l'AG du PCF73 du 17/10/14 (Yann Del Rio)

 
 

 

Cher camarade

Après l’enthousiasme de la fête de l’humanité où la gauche s’est retrouvée, alors que certains l’annonçait déjà  morte, il convient de tirer les enseignements de cette manifestation pour mesurer le travail qu’il nous reste à accomplir.  La réussite de cette  fête  n’a été rendu possible, parce que  la gauche s’y est exprimé avec force,  convictions et avec un enthousiasme partagé  en affirmant qu’il est possible de faire renaitre un espoir de changement  avec des marqueurs clairs de solidarité, de justice sociale et de paix.

Avec la fête de l’humanité s’est exprimé  la gauche porteuse de ces valeurs devait être l’actrice de la construction d’un nouveau cap  alors de depuis quelques mois elle était devenu la spectatrice  effarée d’un gouvernement qui tentait le cambriolage du siècle en dérobant  les lui pour le offrir aux capitalistes et patronat et aux marchands d’armes.

Aujourd’hui il y a urgence à développer notre travail pour redonner espoirs à des millions de nos concitoyens qui continuent  à regarder les pick Pocket de la gauche redistribuer leur butin dérobé.

Cet espoir grandira et se développera dans un monde de paix. La situation internationale qui se déroule sous nos yeux montre qu’il nous faut renouer avec notre culture du combat pour la paix.  Les évènements que nous suivons depuis cet été, et la plus horrible des interventions des colonisateurs en Palestine démontrent que sans  ce préalable  rien ne pourra se construire durablement.  Il ne s’agit pas là de lancer des mots d’ordres creux mais bien de pointer cet objectif d’un monde de paix car il trace à une feuille de route précise  pour construire le monde dont  nous rêvons. Les combattants kurdes se battent (non pas comme cela a été écrit dans l’huma avec l’énergie du désespoir) mais avec l’énergie de lutter pour l’ensemble de l’humanité. A ceux-là nous devrions exprimer notre solidarité la plus forte. Et puisque notre parti à engager une grande campagne pour la libération des prisonniers politiques palestiniens, ne conviendrait- il pas de l’élargir à tous les prisonniers à commencer par le leader kurde Abdullah Ocalan, emprisonner depuis 1999 dans les geôles turcs et arrêté avec l’aide des services secrets israéliens !

Ces combats sont les nôtres et ils toujours font l’honneur et la fierté des communistes. Et  comme le disait à l’époque une campagne de renforcement du parti, nous sommes «  fier d’être de gauche ». Car s’est bien de cela dont il s’agit. A l’heure où l’exécutif français, tente de brouiller les repères idéologiques dans un but stratégiques  annoncés : celui de miser sur la fin du clivage gauche / droite,  pour mieux récupérer les voix de droite lors de l’affrontement avec le Faine. Faire une politique de droite pour s’attirer les faveurs de son électorat  et en pensant par la même, piller les idées de la droite pour mieux la contrer  pour  s’imposer comme seul légitime a combattre l’extrême droite n’est pas seulement indigne et odieux  mais aussi complètement irresponsable de la part du  gouvernement . Quand je dis « piller les idées de la droite » je modère un peu mon propos car au final : augmentations des trimestres de cotisations ouvrant droit à la retraite, traité merkozy TSCG, Accord national interprofessionnel, réforme territoriale, chasse aux chômeurs et aux sans-papiers, réductions budgétaires, travail le dimanche, réforme des rythme scolaires, CICE, augmentation de la TVA, privatisation (des barrages hydrauliques par exemple), politiques extérieures atlantistes …. Tout cela est bien une politique de droite qui est mise en œuvre, c’est bien celle que poursuivront  Juppé, Fillon ou Sarkozy s’ils revenaient au pouvoir. Et il ne suffit pas de dire que cela serait pire avec le trio sus nommé c’est déjà pire ! Le seul débat à droite dans la course à l’échalote libéral pour prendre la tête de l’UMP, est : «  est ce qu’ils reviendront sur le mariage pour tous ? » parce que pour le reste le gouvernement s’en occupe !

Et c’est bien pour cela que le peuple, les salariés n’y comprennent  plus rien et se désintéressent massivement du la politique en laissant le fn arrivé en tête.

Comment dans ces conditions de brouille idéologique arrivé à combattre le discours dominant qui tend a renvoyé la gauche et la droite dos à dos en considérant que cela  n’est plus clivant et structurant idéologiquement. Cette perspective est même très dangereuse  dans une situation politique où tous les repères sont mis à mal.  Cette posture fait le jeu de la droite et de l’extrême droite. Les politiques d’austérité économique et sociales accouchent d’une crise politique et institutionnelle où seuls les référents idéologiques  clairs peuvent  porter ce que la gauche entend défendre et mettre en œuvre. Sinon comment comprendre les mots d’ordre de la manif pour tous les réactionnaires qui défilent sous les banderoles « contre la marchandisation des corps » ?

Cependant ce qui faisait que la gauche était devenue discrète ses derniers mois semble se dissiper un peu.  Face à la sidération  dans laquelle les politiques des gouvernements Ayrault 1 et 2 et Valls 1 et 2 avaient plongé les citoyens et les militants, le succès politique et populaire de la fête de l’humanité, la démarche de notre secrétaire national d’exprimer qu’il faut battre en brèche l’idée qu’il n’y a pas d’alternative et qu’une alternative de gauche est possible semble porter ses fruits. Et nous ne pouvons qu’approuver Jean Luc Mélenchon lorsqu’il dit  qu’il «  approuve la tournée  qu’a faite Pierre Laurent où il a porté partout le même message : on ne peut construire sans rompre avec cette majorité »

 C’est donc dans ce contexte que vont se dérouler les prochaines élections départementales, où le charcutage voulue par la droite et organisé par le gouvernement pourrait bien se jouer sur de nombreux cantons en Savoie à un  affrontement UMP / FN.  Lorsque nous disons que le contexte politique des derniers mois à changer c’est aussi pour dire que le but des socialistes avec ce charcutage et ce mode de scrutin (binôme et second tour 12.5% des inscrits) était de nous tuer. Mais cette odieuse stratégie  leur revient comme un boomerang dans les dents. Et lors du derniers CN de mercredi  des camarades exprimaient les sentiments des socialistes qu’ils rencontraient dans leurs FD et qui commençait à se poser beaucoup des questions sur la possibilité de perdre de nombreux conseillers généraux. (Sondage JDD qui donne 2/3 des CG à gauche qui feraient la bascule à droite). Dans cette situation qu’elle doit être l’attitude du PCF ? La première serait de dire que rien n’est écrit et    qu’il faut poursuivre partout où nous le pouvons les discussions à gauche sur de base claires : stoppons l’austérité qui plongent les peuples et les territoires  dans des situations gravissimes et qui appelle toujours plus d’austérité. (L’austérité a permis de passer de la fin de l’histoire à l’histoire sans fin).  La reforme territoriale que le gouvernement a décidé, vise à éloigner les citoyens des centres de décisions, des services publics, a mettre  en concurrence les  territoires  pour les offrir  en pâture aux multinationales et aux capitalistes. C’est donc naturellement que les élections départementales des 22 et 29 mars prochains seront orienté sur la défense de territoires, dans lequel nous voulons imposer la coopération, plutôt que la concurrence, le démocratie plutôt que l’installation de notables locaux, la proximité plutôt que l’éloignement des structures politiques ou les services publics…. Ces  quatre axes pourrait constituer le squelette des projets pour les élections départementales : démocratie, coopération, proximité et services publics. En ce qui concerne les démarches politiques, la visée reste de rassembler largement,  avec l’objectif d’être présent dans un maximum de cantons. Cette décision du conseil national (lecture de la résolution prise au CN) « Dans ce contexte inédit de crise, ces élections départementales qui auront lieu partout dans le pays – une première – prendront ainsi un caractère national incontournable marquant les rapports de force politique. Nous voulons en faire une contribution essentielle à la construction politique que nous ambitionnons de réaliser à gauche, en rupture avec les politiques libérales menées depuis 2012 par le gouvernement.

Nous voulons affirmer partout notre présence. Nous agirons pour poursuivre notre action dans les deux départements que nous présidons. Nous nous mobiliserons contre le basculement de départements à droite et l'entrée de conseillers Front national.Nous visons l’élection du maximum de conseiller-e-s communistes, Front de gauche, acteurs et actrices de la société civile, militant-e-s de gauche et écologistes, engagés contre l'austérité et contestant les politiques actuelles. Le redoutable mode de scrutin nécessite un travail de construction de candidatures de large rassemblement au service de ces objectifs.

Avec toutes celles et ceux qui peuvent se retrouver dans cette démarche, c’est au plus près des réalités locales que se construiront ces candidatures. »

Vous voyez camarade, l’objectif, n’est pas seulement de vivre une période électoral et de refermer la page. Il est bien de s’atteler dès maintenant à construire une alternative à gauche. Pour cela il nous faut des outils et nous en avons. La fête des allobroges, l’initiative du 15 novembre avec le collectif AAA dans la suite de la manifestation  du 12 avril, la convention sur l’industrie de 22 et 23 novembre et qu’il faut développer pour proposer en Savoie une nouvelle politique industrielle, le travail sur le projet qui tiendra lors de la conférence nationale les 8 et 9 novembre prochains, le tour de France que Pierre Laurent fera dans les régions entre janvier et juillet 2015 ...je reviens en deux mots sur les deux initiatives :   conférence nationale et convention  sur l’industrie. En ce qui concerne la première la conférence nationale se tiendra à Montreuil avec un ordre du jour précis qui fera un point d’étape sur nos initiatives en cours,  sur notre démarche de rassemblement pour une politique, une majorité et un gouvernement de gauche, la relance du front de gauche, le déploiement de nos campagnes d’action, le travail sur notre projet et la préparation des échéances électorales. De pus ce week end ce tiendra en deux temps puisque la matinée du dimanche 9 sera organisé autour d’un travail en atelier sur le projet dans une déclinaison de 9 ateliers :

  1. Répondre aux besoins humains, relancer l’activité et l’emploi.
  2. Faire reculer le cout du capital pour financer le développement du progrès humain et la relance sociale.
  3. Education, savoir, culture comme conditions de l’émancipation humaine
  4. Transformer le travail, l’entreprise pour transformer la société
  5. Construire un nouveau modèle productif, social et écologique
  6. Vers une 6ème République pour une nouvelle ère citoyenne de la démocratie dans les institutions les territoires et les entreprises
  7. Construire l’égalité et le vivre ensemble contre toutes les dominations.
  8. Transformer la mondialisation : refondre l’Europe
  9. Transformer la mondialisation : le rôle de la France pour un monde de paix et de solidarité.

Cette initiative sera évidemment suivie par l’ensemble de la délégation des 6 camarades qui sera présente dès le samedi avec si possible un délégué par atelier. Mais elle  est ouverte largement à l’ensemble des adhérents qui souhaiteraient y participer. Il faut donc rapidement le faire savoir à la fédé pour celles et ceux que cela intéressaient enfin de prendre rapidement les dispositions nécessaires.

La convention sur l’industrie des 22 et 23 novembre prochains se fixe pour objectif de revisiter notre politique vis-à-vis du monde de l’industrie. Nous pourrions prendre cette initiative pour en organiser  une départementale afin de renouer des liens avec les salariés de l’industrie. Au niveau régional, nous devions avoir une journée le 15 novembre qui sera pour des problèmes de calendrier repoussé au samedi 6 décembre. Là encore nous aurons un travail en atelier  déclinée par les 5 thèmes suivants

  1.  Formation
  2. Nouveaux droits pour les salariés
  3. Territoire
  4. Financement
  5. Transition écologique.

Il nous faut donc réfléchir dès à présent à l’initiative que nous pourrions avoir dans les sections et la manière dont nous pourrions organiser cette convention sur la Savoie. Nous pourrions organisé plusieurs table ronde ne Tarentaise, en Maurienne et sur les bassin Aix – Chambéry avec des syndicalistes, des élus et des acteurs économiques locaux.

Nous réfléchissons aussi à avoir une initiative départementale avec comme support les cartes pétitions que nous avons reçu à 8000 exemplaires. Nous pourrions tenir dans plusieurs endroits du département au même moment une grande campagne de signatures des pétitions afin de donner une véritable lisibilité de cette initiative.

 Je termine ce rapport mais je ne pourrais le faire sans toucher deux mots de la grande initiative qui occupe tous les esprits en ce moment et qui je l’espère mobilise l’ensemble des camarades à la vente de la vignette. Evidemment la fête des allobroges  doit occuper tous les camarades et je n’ai pas besoin de vous rappeler l’importance que cette belle fête revêt  à nos yeux car l’atout pour notre fédération  d’avoir un journal tel que celui les Allobroges savoyards  n’est plus à démontrer. J’en profite pour saluer chaleureusement son directeur pour l’incommensurable travail qu’il fournit. Il nous reste donc une semaine pour vendre des vignettes donc bon courage à tous !

Voilà camarade, j’ai balayé rapidement  les initiatives que nous devons avoir dans un contexte politique qui n’est certainement pas favorable mais qui doit être investi par l’ensemble des communistes.

Un dernier mot  avant de conclure et lien avec  le point sur l’organisation qu’Alain fera après la discussion que nous allons avoir, mais je voudrais insister sur la question du renforcement du Parti. Depuis le mois de juin et la tenue de nos congres du changement été fait à la fédération et tout le monde Nataline que je salue pour l’ampleur du travail fait pour le fête de l’huma et le nouveau responsable de la fête des Allos, Gregory,  dont l’organisation commence a travaillé son insomnie. Toutes ces initiatives doivent être le moment pour proposer l’adhésion au PCF et là encore cette question doit mobiliser l’ensemble des camarades.                                           MERCI.

Yann Del Rio Par Yann Del Rio

Discours introductif de l'AG du PCF73 du 17/10/14 (Yann Del Rio)
 

Discours introductif de l'AG du PCF73 du 17/10/14 (Yann Del Rio)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.