Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche

Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche
Accueil
 

Section des Bauges

Qui : Secrétaire de section, Evelyne Niveaux
Contact : E-mail

 

TWITTERSuivez nous sur Twitter

@73PCF

 

Rejoignez nous sur Facebook

 
 
 
 

Bulletin des Bauges - Fevrier 2018

Bulletin des Bauges - Fevrier 2018

AVIS DE TEMPÊTE SUR LE SOCIAL BAUJU

Les 12 élus du CIAS (dont 9 maires des Bauges !) ont confié la gestion de notre EHPAD, la maison de retraite Maurice Perrier, à une fondation privée, haut-savoyarde, à « but non lucratif ».
Privatisation !
Les conséquences risquent d'être lourdes pour les salariés (voir encadré page 4). Elles le sont déjà pour l'ensemble des baujus dépossédés du contrôle de l'EHPAD dont ils deviennent clients, effectifs ou potentiels.
Et ce n'est pas fini !
L'avenir est sombre pour la Farandole (crèche et halte-garderie), le Ram (relais des assistantes maternelles) et le centre socio-culturel Les Amis des Bauges. Sans parler de celui des services publics : Trésor Public, La Poste.
Le bulldozer libéral avance et pourrait écraser sur son passage ce qui a contribué à rendre le massif des Bauges attractif pour les familles, les jeunes, les anciens. Que dessinent les décisions prises (urbanisme, tourisme, social, services publics, …) sinon un vaste espace résidentiel de 5000 habitants doublé d'un terrain de jeux pour citadins au sein d'une agglomération dans laquelle le nom même des Bauges a déjà disparu.
Allons-nous laisser faire ?
Monsieur GOUDOUNEIX, directeur général des services de l' agglomération, a évoqué devant le comité de pilotage « petite enfance, enfance/jeunesse » du 27 novembre 2017 (cf. le compte-rendu rédigé par Les Amis des Bauges) la possibilité de créer un Etablissement public de coopération intercommunal (EPCI) entre les 14 communes pour gérer les structures liées à la petite enfance et à la jeunesse. Pourquoi pas ?
Il existe plusieurs formes de gestion publique : un EPCI qui pourrait aussi reprendre en charge l’EHPAD, la continuité du CIAS ou la création d’un SIVU par dérogation (comme pour le groupe scolaire des Hautes Bauges). Des décisions d'une telle importance vont-elles, encore une fois, être prises sans débat public, sans concertation, sans consultation des citoyens Baujus ?
Nous appelons tous les habitants soucieux de l'avenir de notre territoire à se rassembler et à lutter ensemble pour promouvoir nos équipements sociaux et nos services publics.
Nous vous invitons à une première
réunion informelle d’échange et de débat
jeudi 08 mars, à 18h30, dans la salle des mariages de La Motte en Bauges.