Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche

Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche
Accueil > Publications > Allobroges
 
 
 
 

Moniteurs de ski - Une déclaration de Marie- George Buffet

Les députés du Front de gauche n’ont pas voté la proposition de loi présentée par le groupe socialiste, proposition de loi «tendant à la mise en place d’un dispositif de réduction d’activité des moniteurs de ski ayant atteint l’âge de liquidation de leur pension de retraite».
Pour justifier la décision des élus du Front de gauche, Marie-George Buffet a en particulier déclaré : «Un moniteur de ski est un travailleur indépendant qui cotise à l’URSSAF et au régime social des indépendants.
Il n’est pas fonctionnaire du ministère de la Jeunesse et des sports et encore moins salarié du syndicat national des moniteurs du ski français. Or votre loi officialise le fait qu’un syndicat professionnel s’est arrogé un pouvoir dépassant sa raison d’être, celui de décider de la réduction d’activité d’un moniteur.
Vous nous proposez d’officialiser une mesure qui, depuis 2007, a été jugée discriminatoire par deux tribunaux, une mesure qui est loin de faire l’unanimité dans la profession. Car, si le syndicat national a toujours fixé dans ses statuts un âge de départ à la retraite, ce départ se faisait sans décote. Ce n’est plus vrai aujourd’hui.
Un grand nombre de moniteurs en âge de faire valoir leurs droits à la retraite n’ont pas les trimestres nécessaires, les moniteurs étant, comme le reste de la population, touchés par les réformes successives, régressives, de notre système de retraite. Votre proposition de loi peut donc avoir pour conséquence la paupérisation de moniteurs en fin de carrière».
Marie-George Buffet fait ensuite état d’une proposition alternative présentée par des moniteurs : «Le départ ne doit se faire qu’à taux plein et le remplacement par un jeune moniteur doit se faire avec une distribution normale et non une garantie minimale ».