Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche

Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche
Accueil > Publications > Allobroges
 
 
 
 

Tarentaise - Les cheminots font des propositions

Le syndicat CGT des cheminots de Tarentaise a consacré un numéro de son journal « La Boucle » à la ligne de chemin de fer qui relie St Pierre d’Albigny à Bourg St Maurice, ligne qui a fêté son centenaire fin 2013.
Dans l’éditorial, le secrétaire Jean-Philippe Reuter rappelle l’importance de cette ligne : « Elle a permis le désenclavement de nos vallées et le développement du tourisme vert et blanc, devenant la plus rentable pendant la saison hivernale. Malgré cela, son avenir n’est pas déconnecté du contexte national qui vise à réduire drastiquement la part du service public dans notre société. Pour la CGT, au contraire, ce tronçon incarne l’avenir d’un transport public propre, économique et de haute sécurité, à condition de s’en donner les moyens ».
Actuellement, la ligne de Tarentaise transporte 282 500 voyageurs par an en TER, et 350 000 en TGV. Quant au fret, il concerne 390 000 tonnes par an. Mais, il ne reste que 4 gares sur 12 ouvertes à la vente et aux services voyageurs, et de plus en plus de transports voyageurs sont reportés sur le bus. L’état des gares et des voies se détériore chaque année faute de personnels et d’entretien régulier. Le fret ne concerne plus que 4 chargeurs, Ugitech, les usines de Notre Dame de Briançon et de Pomblière, et Totalgaz (Frontenex).
Face à cette réalité les cheminots CGT font des propositions. Ils demandent des dessertes voyageurs fréquentes entre Bourg et Chambéry (avec des horaires répondant aux besoins) et l’ouverture à la vente des trois gares pivots de Tarentaise tous les jours. Ils souhaitent la réouverture des petites gares et la mise en place d’une desserte voyageurs entre Albertville et Ugine. Ils savent la nécessité du report modal de la route vers le rail (qui pourrait concerner les déchets ménagers). Ils veulent donc redonner au rail toute son utilité et sa vocation de service public.

D’après Gérard Simon, Henri Rey et Jean-Philippe Reuter.