Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche

Fédération PCF de Savoie (73) - Front de Gauche
Accueil > Publications > Allobroges
 
 
 
 

Le 3 mai, à Coise, les vétérans du PCF ont été fêtés par la Fédération

Le pont du 3 mai a été l’occasion pour la fédération du PCF et l’Amicale des vétérans de les réunir au cours de leur traditionnelle Assemblée générale (les vétérans sont des adhérents étant membres du PCF depuis au moins 35 ans) et d’un repas fraternel, à Coise.
Les 233 vétérans savoyards étaient invités, mais comme chaque année, pour des raisons compréhensibles (âge, maladie, famille, éloignement), seuls 45 d’entre eux étaient présents. La matinée fut consacrée à l’Assemblée générale en présence de Yann Del Rio représentant la Fédération. Sous la présidence de Charles Pilichowsky (qui rendit hommage aux vétérans décédés dans l’année et souhaita la bienvenue aux nouveaux), Maurice Jarre (secrétaire de l’Amicale) et Yann Del Rio introduisirent le débat sur le rôle et l’activité des vétérans et sur la situation politique au lendemain des élections municipales.
Un riche débat, de nombreuses interventions Les débats en cours sur la nécessité d’une remise à plat des orientations et de la stratégie du Front de gauche, la bataille pour une réorientation profonde de l’Europe et pour la présence, à Strasbourg, d’un fort groupe de la gauche alternative autour du PGE, la lutte pour faire échec au cheval de Troie américain du grand marché transatlantique, les participants abordèrent tous ces thèmes pour conclure sur la nécessité d’une vie politique plus publique, plus visible du PCF (avec son programme, sa stratégie, ses élus, ses responsables), car porteur de la visée communiste.
Bonne ambiance et bonne souscription A l’issue du repas qui fut particulièrement convivial, sympathique, joyeux (chanté, bien sûr !) et apprécié, la souscription organisée parmi les convives pour soutenir l’activité du parti recueillit 2 200•, 14 camarades excusés ayant déjà versé plus de 900 €.
La fédération les en remercie tous vivement, et remercie également les communistes de Coise qui apportèrent leur aide à la réussite de cette journée.

Maurice Jarre